samedi 14 avril 2018

Par-delà les siècles : L'origine du mal


Auteur : Valérie Faiola
Édition : Librinova



Pour vous le procurer, c'est ICI.

Résumé :


« Ma mère avait raison. Peut-être abritais-je le Mal ! »

De retour de son périple par-delà les siècles, Livia a accepté ses capacités surnaturelles et tente de reprendre le cours d’une vie normale.

Mais très vite, la magie la rattrape. Depuis le mystérieux départ de Richard, des forces maléfiques la harcèlent et le Livre des Ombres refuse de lui obéir !
Tandis qu’une entité redoutable, nommée Dorcha, cherche à la posséder, son amie et mentor Chénéa fait appel à sa mère. Comment Elena, totalement dénuée de dons et opposée à toute sorcellerie, pourra-t-elle aider sa fille ?

Tout se complique lorsque le frère de Richard fait son apparition. Pourquoi Livia se sent-elle si bouleversée en sa présence ? Qui est-il vraiment ? Est-il lié aux forces qui l’accablent ?

Avant que les portes du temps ne se referment sur elle, Livia ne pourra compter que sur ses véritables amis et sur son instinct pour lutter contre la malédiction à l’origine du mal




Que dire sinon que j'attendais ce second tome de pied ferme! 
Il y a quelques mois, l'auteure m'avait confiée qu'il serait lié à l'Ecosse, de quoi me faire doublement trépigner d'impatience : ésotérisme, romance, Ecosse, possession? Cela vous parle? C'est un grand OUI pour ma part.
Alors, lorsque Valérie Faiola m'a proposé de lire la suite de ce roman que j'avais adoré, j'ai sauté sur l'occasion.
Elle a réussit l'exploit de me faire sortir de ma retraite temporaire (pour cause de formation) afin que je me délecte de cette histoire et que je la partage avec vous les amis, car oui, je suis quelqu'un de très généreux!



Nous retrouvons Livia et Richard dans une harmonie dont on se délecte volontiers! Des instants de douceur qui mettent du baume au cœur. 
Bien évidemment, cela ne va pas durer...
Nous rentrons très vite dans le vif du sujet! Des événements inquiétants s'enchaînent, des douleurs passées resurgissent et viennent ébranler les cœurs, les convictions et ouvrir des plaies qui sont à peine cicatrisées. 
Le mal s'invite et d'autres mystères viennent épaissir la vie de Livia et Richard.
Dans ce récit, on se retrouve très vites encerclés par cette noirceur que l'on sent se resserrer à chaque instant.
Le corps et le cœur de Livia vont être mis à rude épreuve, et sa douleur, sa peur vont être palpables pour nous lecteurs. Je me vois encore retenir ma respiration durant ces instants. 
L'auteure a le don de rendre chaque situation particulièrement tangible.


Sa plume est tout autant un ravissement pour moi, je crois même que je l'aime encore plus.
Une fluidité, une manière de conter, de dessiner les événements, les personnages mais surtout les sentiments. 
Je crois que c'est le point fort de la plume de Valérie Faiola: elle a un réel don pour transmettre les émotions, l'impalpable, l'immatériel. 
Tout ce qui ne se voit pas sera pour vous fait d'encre et de lumière, c'est un réel ravissement et un sentiment tout a fait particulier que de la lire et se mouvoir dans son univers!

J'ai aimé assister à l'évolution de Livia qui s'est appropriée ses dons. 
On en apprend plus sur ses capacités et c'est vraiment passionnant de pouvoir observer les rituels, les protections, les croyances auxquels elle est affiliée désormais.

Cependant, dans ce second tome, ce n'est pas Livia qui a retenu mon attention mais bien les personnages secondaires.
J'ai adoré pouvoir découvrir Elena : le duo qu'elle forme avec Chénéa est juste un ravissement!
J'en souris encore à l'heure à laquelle je rédige ces lignes. 
Ces instants où je voyais interagir ces personnages tissaient comme un voile sécurisant, une impression d'être dans une famille, étrange n'est-ce pas? 
Cela reste mon sentiment, je pense que chacun y verra un reflet différent mais ce tandem est juste savoureux et je crois qu'il reste mon meilleur souvenir de ce tome.

Les autres personnages ne sont pas en reste.
L'auteure a su mettre en valeur chacun d'entre eux et leur donner une teinte singulière, propre à eux : certains sont touchants, émouvants et d'autre peuvent agacer mais aucun ne demeure transparent ce que j'apprécie tout particulièrement!

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce second tome qui a une teinte différent du premier mais dont la magie opère toujours autant!
Je crois même que je l'ai encore plus aimé. 
On plonge plus profondément dans cet univers ésotérique et on y apprend tellement de choses. 
Les événements s'enchaînent, les secrets se dévoilent... C'est un réel ravissement pour la lectrice que je suis!
Valérie Faiola est une auteure à suivre et j'espère que beaucoup seront tentés par cette histoire par-delà les siècles!




vendredi 19 janvier 2018

Outlander : Le Chardon et le Tartan

Auteur : Diana Gabaldon
Edition : J'ai Lu
Langue : français

Résumé : 


Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L'Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l'occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d'intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l'aventure et les périls, l'amour et la passion. Jusqu'au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu'elle aura découvert et le bonheur qu'elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain...
Titre original : Outlander, book 1 (1991)





Voici le livre qui est sur le banc des accusés ! Coupable de la panne livresque!!! 
Encore maintenant, je peine à me remettre dans une lecture...
À savoir que je ne suis pas du tout fan des romans historiques...tout du moins de l'idée que je m'en fais car à bien y réfléchir je ne me souviens pas du dernier que j'ai lu...

Mais voilà, je suis une victime de la blogosphère et à juste titre je suis les vagues livresques qui y déferlent et le raz de marée Outlander s'écrase depuis longtemps sur les récifs de lecteurs que nous sommes... 
Du coup, j'ai abdiqué et je me suis procurée cette pavasse de 840 pages apte à être utilisée comme arme de self défense au vu du poids...


Le récit à prit dès les premières pages et en grande partie grâce à la plume de Diana Gabaldon mais surtout grâce au personnage de Claire dont je suis totalement tombée sous le charme. 
Elle a un franc parlé et une personnalité captivante et je suis en adoration devant ses jurons édulcorés, elle détonne dans ces contrées écossaises et d'autant plus à cette époque.

Je me suis laissée portée par les lignes qui se transformèrent en pages puis en chapitres et il m'était de plus en plus difficile de m'arracher à ma lecture... 
L'ambiance des Highlands, l'époque, les personnages, les us et coutumes de ces contrées étaient totalement captivantes. 
La trame narrative ne laissait aucune place à l'anticipation, ce roman ne fut que surprises et rebondissements.
C'est difficile à expliquer mais il n'y avait pas d'action outre mesure, c'est l'histoire en elle-même qui était envoûtante et me laissait rêveuse quand bien même je ne parcourais plus ses pages.


La romance à bien sûr jouait son rôle et à transcendé l'histoire la rendant encore plus vibrante et jouant le rôle de courroie indestructible entraînant tous les rouages du récit.
Cette lecture fut magistrale, un énorme coup de cœur comme il en arrive très peu et il m'a coûté une panne de lecture particulièrement difficile à surmonter, j'y travaille encore actuellement.

Je conseille fortement cette saga qu'il me tarde de poursuivre !
N'ayez pas peur du nombre de pages, vous ne les verrez passer et vous en redemanderez !


A bientôt pour le tome 2 (encore plus gros...)


samedi 13 janvier 2018

La Passe Miroir : Les disparus du Clairdelune

Auteur : Christelle Dabos
Edition : Gallimard jeunesse
Langue : français

Résumé : 


Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.





Enfin, je lis le second tome de la passe miroir!
Cela faisait un moment que j'avais lu le premier tome et comme j'étais été heureuse que l'auteure nous offre un rafraîchissement de mémoire au début du présent livre! 
Vu l'univers ultra dense, je crois que je n'aurais jamais pu me rappeler de tous les tenants et les aboutissants de l'histoire!


Je n'ai pas été transcendée par ma lecture mais j'ai tout de même bien aimée malgré quelques longueurs dues sans doute au fait que c'est un récit qui verse peu dans l'action et que... bah j'aime ça l'action!
L'auteure creuse de plus en plus son univers et ne cesse d'y raccrocher de multiples ramifications. C'est très imaginatif, intriguant et mystérieux. 
Ce livre, tout comme son prédécesseur donne cette impression d'errer dans un labyrinthe, ce qui est amplifié par la construction même de la Citacielle, oeuvre monumental d'architecture entrelacée d'illusions et de faux semblants dans laquelle évolue Ophélie, notre héroïne.

Je trouve ce personnage toujours aussi attachant, j'aime sa maladresse pathologique, son esprit vif et son courage emmitouflés sous ses airs banals.
Elle m'a tantôt agacée tantôt impressionnée mais demeure un personnage que j'affectionne tout particulièrement. C'est vrai quoi, ras le bol des bombasses triple ceinture noire de karaté qui font se pâmer tout ce qui semble être masculin par un simple battement de cil, viva la banalitude!


Thorn demeure délicieusement déplaisant et arrogant et on en apprend un chouilla plus sur lui ;)

J'ai adoré la dernière partie de ce second tome : tout s'accélère et des révélations: graouuu! 
De nouvelles questions sont soulevées et de nouveaux événements vont bouleverser la vie de notre demoiselle à lunettes et de son écharpe récalcitrante.
La fin laisse présager un troisième tome captivant et surtout un nouvel univers!!!

A SUIVRE...




dimanche 7 janvier 2018

Rule : A Marked Men Novel

Auteur : Jay Crownover 
 Edition : Editions William Morrow & Compagny 
 Langue : anglais 

 Résumé : 


Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal. 
Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. 
Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. 
Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. 
Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs. 
Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… 
Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ? 
L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale. 
Titre original : Marked Men, book 1: Rule (2012) 


J'avais envie d'une petite romance pour cet après Noël : oui, j'ai toujours le bourdon après les fêtes du coup j'ai besoin d'une touche de douceur saupoudrée de beaucoup de fleurs bleues^^. 

Ce premier tome fut vraiment sympa, rien de particulièrement original, cela reste une romance lambda avec un mauvais garçon pas si mauvais que ça en définitive et une jeune fille bien sous tous rapports... 
Mais après tout, c'est ce que j'attends de ce genre de roman : pas trop de surprise me permettant de me complaire dans un petit cocon bien sécurisant. 


Un aspect que j'ai apprécié dans cette histoire, c'est la place prépondérante de la famille et plus particulièrement des liens familiaux. 
On fait face entre autre au deuil, à la place qu'on peut avoir dans une fratrie : préféré, pestiféré, le poids des attentes que nos parents peuvent mettre sur nos épaules et les efforts que nous devons faire pour être à la hauteur ou tout simplement pour suivre notre propre route. 

J'ai dévorée cette histoire en à peine deux jours et j'ai vraiment adoré. 
A savoir que je ne suis pas grande fan de romance ou alors je ne suis pas tombée sur les bonnes histoires mais cela a fonctionné ici. 
J'ai passé un très bon moment et la plume de l'auteure est agréable à lire, tout à fait abordable pour des débutants en VO. 

Le deuxième aspect que j'ai aimé, c'est bien évidemment le fait que le tatouage ait une place de choix dans cette saga puisque le personnage principal est tatoueur tout comme ses amis. 
On évolue dans un univers où se mêlent musique rock-métal et tatouage et c'est vraiment cool! 
On "observe" les tatoueurs durant leur travail et on évolue dans le salon à travers les artistes et leurs toiles. 


Pour finir, j'ai adoré l'histoire d'amour pardi! 
Bien que j'ai eu envie de coller des baffes aux personnages à plusieurs reprises, j'ai senti à maintes reprises des petits papillons frétiller dans mon cœur et je souriais comme une demeurée en lisant certaines scènes ce qui est bon signe dans mon cas lol. 

Je valide cette saga et j'ai déjà le second tome qui doit traverser la Manche en ce moment pour rejoindre ma boîte aux lettre. 


 A très vite les chatons!



lundi 1 janvier 2018

Les Royaumes du Nord : A la Croisée des Mondes

Auteur : Philip Pullman
Edition : Folio Junior
Langue : Français

Résumé : 

Ce n'était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d'Oxford à la recherche éperdue d'aventures.

Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d'une extraordinaire particule. D'une taille microscopique, la Poussière que l'on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord - est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises...

Jetée au coeur d'un terrible conflit, Lyra sera forcée d'accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s'opposent des forces que nul ne l'avait préparée à affronter.

Titre original : Northern Lights / The Golden Compass (1995)



En ce moment, je n'arrête pas de voir le premier tome de la nouvelle trilogie de Philip Pullman qui tourne sur la blogosphère et de ce fait, pas mal de relectures de la trilogie initiale ont suivies. 
J'avais "A la croisée des mondes" depuis un moment dans ma Pal mais n'étais pas spécialement décidée à le sortir mais ma curiosité a finit par prendre le dessus aidée par les avis dithyrambiques des copinautes.


Tout d'abord, je dois avouer que j'ai eu quelques difficultés durant les premières pages mais cela est sans doute dû à mon impatience... 
En effet, l'auteur prend le temps de détailler l'univers de Lira : le Collège, les rues d'Oxford, ses amis, ses habitudes, tout ce qui constitue son environnement et sa personnalité. 

On s'immerge peu à peu dans l'univers mais j'avoue que je trépignais d'impatience de connaître les tenants et les aboutissants des étranges événements qui entourent Lira.
J'ai adoré l'idée que les humains aient tous un daemon lié à eux dès la naissance et l'auteur va vraiment jusqu'au bout de l'idée en traitant le lien qui unit ces deux êtres avec intensité. j'en ai même pleuré, c'est tellement beau et émouvant!


On suit Lira dans sa quête qui va soulever bien des mystères et et nous donner des révélations retentissantes : de l'Angleterre aux Royaumes du Nord, j'ai vécu une véritable aventure à ses côtés, ne sachant jamais ce à quoi m'attendre : le danger, la peur, les découvertes, c'était palpitant!

Je suis totalement tombée amoureuse de la plume de l'auteur qui est vraiment magnifique : délicate, détaillée sachant autant traiter l'action que l'émotion, une véritable révélation.
Je me suis délectée de sa prose au fil des pages et j'en suis restée profondément admirative!

Ce premier tome fut une formidable lecture et un gros coup de cœur et cette fin! On ne peut que vouloir ouvrir le second tome qui promet une aventure encore plus passionnante!


A bientôt ! 




dimanche 31 décembre 2017

Le Pays des Contes : Le Sortilège Perdu

Auteur : Chris Colfer
Edition : Michel Lafon Poche
Langue : Français


Résumé : 


Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.Titre original : The Land Of Stories, book 1: The Wishing Spell (2012)




Au premier abord, ce n'est pas forcément un livre sur lequel je me serais arrêtée... 
J'aime la littérature jeunesse mais disons que cela m'intéresse beaucoup moins quand les héros ont douze ans... Cela devient "trop" jeunesse.
Cependant, avec Noël, la période des fêtes, j'avais juste envie de magie, de légèreté, de contes en définitive et je me suis laissée tentée!



Au départ, un récit qui me semblait relativement simpliste , et en somme il l'est, a dévoilé ses atouts au fil de la narration. 
J'ai aimé redécouvrir les personnages de contes dans cet univers et découvrir leur histoires : l'auteur a été inventif et le tout fonctionne parfaitement. 
On finit par oublier le conte d'origine car, au final, il y reste relativement fidèle.

J'aime beaucoup la plume de l'auteur, simple, efficace, ce que j'attend dans les contes : pas trop de fioritures mais beaucoup de magie.
Il s'en dégage une impression de fraîcheur et beaucoup de couleurs!



Nos deux personnages principaux sont donc des jumeaux : à savoir que je voue un culte aux jumeaux depuis l'enfance, il se dégage quelque chose de magique de la gémellité!
D'un côté, nous avons Alex, une jeune fille particulièrement intelligente, et de l'autre : Conner : le cancre.

C'est un peu cliché me direz vous et, vous avez raison, mais j'ai apprécié que l'auteur ajoute toute une palette de nuances à ces jeunes personnages où se mêlent beaucoup de sentiments tels que la douleur, l'envie, le manque de confiance en soi, l'exclusion... L'auteur en parle parfaitement bien, avec délicatesse, et à travers les conseils de leur Papa, il donne des pistes aux enfants pour surmonter leurs peines et aller de l'avant.



En définitive, j'ai adoré ce premier tome que j'ai dévoré, le second trône déjà dans ma wishlist.
Ce petit livre m'a offert beaucoup de bonheur et de magie en cette période de fêtes et il a allégé mon petit cœur. 
Je me suis retrouvée petite fille à nouveau, rêvant de princesses et de fées.



A bientôt!



jeudi 28 décembre 2017

Les Outrepasseurs : Les Héritiers

Auteur : Cindy Van Wilder
Edition : Gulfstream
Langue : Français

Résumé : 


-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

- Nous ?

- Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…




Cela faisait lonnnnngtemps que ce premier tome traînait négligemment sur mes étagères jusqu'à ce que j'en oublie presque l'existence... Jusqu'au jour où cette splendide couverture m'a sauté dessus de contrariété. 
Prise au piège, je me suis décidée à parcourir ses pages!

Je ne me souvenais plus trop de l'histoire, j'ai donc lu les premières pages à l'aveuglette en tentant de comprendre ce qu'il se passait...
Tout d'abord, je tiens à dire à quel point l'auteure a une plume splendide! 
J'en suis tombée amoureuse : elle n'est ni trop simple, ni pompeuse, c'est un savant équilibre de fluidité, de complexité qui donne une richesse certain au texte.


Tout d'abord déstabilisée par le parti prit de la narration qui englobe deux temporalités distinctes et laisse la part belle à l'une d'entre elles et pas forcément à celle que je pensais à priori...

L'auteure va traiter d'une époque que je déteste tout particulièrement, en particulier en lecture, dont je ne vous révélerais pas la teneur pour ne pas gâcher votre plaisir.
En tous les cas, elle m'a fait aimer cette époque, le lieu, les personnages, chose que je n'aurais pas cru possible. 
En définitive, je m'y suis attachée d'autant plus que l'auteure ponctue son récit de nombreuses références historiques et linguistiques encrant le lieu un peu plus dans la réalité et remplissant ma tête d'un peu plus de plomb également.


C'est une histoire passionnante avec un suspens haletant, de l'action, de la magie et de l'horreur... car niveau créature terrifiante, j'ai eu mon quota. 
J'ai frissonné, mon imaginaire s'emballant à travers les mots de l'auteure donnant toujours plus de relief et de clarté aux pires immondices proférées et aux pires agissements effectués... brrr.... Rien que de penser à l'un des personnages, j'ai mon épine dorsale qui frétille!

C'est un énorme coup de cœur pour ce premier tome qui ouvre les portes d'un univers absolument incroyable d'une richesse et d'une densité impressionnante et qui pourtant ne semble qu'ébaucher l'histoire... 

Je trépigne d'impatience de découvrir le tome 2 : La Reine des Neiges!

See You Soon