dimanche 19 novembre 2017

The Ones

Auteur : Daniel Sweren-Becker
Édition : Hugo Roman
Langue : Français

Résumé : 


Cody a toujours été fière d’appartenir aux Ones.
Son petit ami, James, et elle font partie du 1% de chanceux sélectionnés à la naissance par le gouvernement pour être modifiés génétiquement.
Aujourd’hui, les Ones excellent en tout : ils sont beaux, talentueux, intelligents, sportifs... Mais pour certains, c’est une injustice. Et le mouvement Equality profite allégrement de la jalousie et de la peur montante au sein de la société, pour gagner des voix et imposer son parti. Le gouvernement américain montre alors sa face la plus sombre et les Ones deviennent illégaux. Alors que la frontière entre bien et mal se brouille, Cody rejoint un groupe de radicaux qui ont bien l’intention de préparer la révolte. Et James commence à se demander jusqu’où elle pourrait se battre....


 

J'ai profité d'avoir fait quelques ventes sur mon compte Priceminister pour me procurer The Ones que je souhaitais lire depuis un moment déjà.
Je l'avais vu passer sur la blogosphère il y a un moment où il avait déferlé tel un raz de marée...
Le résumé me tentait énormément, j'aimais beaucoup l'idée de rendre une certaine partie de la population illégale et de tout le bouleversement éthique et politique que cela engendrait à tous les niveaux...


Nous faisons la connaissance de Cody, une One totalement tête brûlée qui se révolte face aux décisions du Gouvernement.
J'ai bien aimé ce personnage au départ, son côté fougueux et entêté me plaisait beaucoup mais malheureusement cela ne dura qu'un temps car elle a finit par sérieusement me taper sur le système.

Cette évolution inversée du personnage s'est faite au diapason de l'histoire car une trame narrative qui me semblait prometteuse au départ n'a cessé de s'enliser dans des facilités et autres clichés.
Tout est beaucoup trop facile : lorsqu'un obstacle apparaît, c'est souvent avec la solution dans son sillage et nous rencontrons coïncidence sur coïncidence :  beaucoup trop pour que l'histoire se tienne.
Ok, c'est de la science-fiction mais ce n'est pas une raison...


Cody n'a que 17 ans mais démontre une personnalité et des réactions qui ne sont pas du tout vraisemblables et déstabilisent fortement la narration.
Les événements sont trop faciles, trop abracadabrants et surtout, le tout s'enchaîne beaucoup trop vite et va beaucoup trop loin : on observe un effet boule de neige en accéléré.
Je n'ai pas eu le temps de découvrir cet univers posément, de voir les différents rouages s'enclencher et susciter un minimum de suspens.
Pas de surprise, pas de suspens et beaucoup d'agacement pour ce premier tome qui mettra un point final à la saga pour moi.

La plume de l'auteur est très simple et fluide ce qui facilite la lecture de ce livre qui se lit en très peu de temps au final...
Clairement, vos neurones ne vont pas trop s'échauffer à essayer de comprendre...


Promis, pour la prochaine chronique, je reviens avec du très bon ;)


CHALUT !!!


 

samedi 18 novembre 2017

The Girl with all the gifts

Auteur : M.R Carey
Édition : Orbit Books
Langue : Anglais

Résumé : 


Tous les dons ne sont pas une bénédiction. 
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. 
Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. 
Elle dit en plaisantant qu'elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire. 
Melanie est une petite fille très particulière...





J'ai découvert ce roman sur Booktube et il a tout de suite attisé ma curiosité...
Un résumé très énigmatique qui accroche tout de suite l'intérêt et promet un roman unique en son genre, un ovni...

C'est avec beaucoup de curiosité et d'excitation que j'ai commencé à parcourir ses pages :
Une cellule, une chaise roulante, des sangles et tout cela orné de joyeux militaires...le décor est posé et le ton est donné.


L'auteur prend le temps de nous dévoiler son univers mètre par mètre afin que notre esprit s'immerge dans cette ambiance si particulière.
Dès le départ, les questions se bousculent à propos de Mélanie et de cet endroit : pourquoi est elle ici? Pourquoi la traite t-on comme si elle était dangereuse?

C'est là que le suspens commence à nous tenailler car les réponses se font rares et sont généralement peu généreuses en détails... ce qui m'a frustrée encore plus...
On croise l'horreur, l'incompréhension, le désespoir mais aussi une lueur d'amour dans cet environnement plus que déstabilisant à bien des égards...


C'est un roman novateur a bien des niveaux : le traitement de l'histoire, des personnages et surtout des émotions n'est pas courant et en cela je l'ai beaucoup aimé.
La plume de l'auteur est vraiment agréable, il nous décrit son univers avec minutie et surtout possède un don véritable pour exprimer les émotions de ses personnages et les rendre tangibles et surtout humains.
Rien n'est édulcoré : personne n'est blanc ou noir, tous sont gris.

Cependant, je dois dire que je m'attendais à plus, surtout pour un one-shot avec pareille réputation.
Je suis restée sur ma faim...
La fin de cette histoire ne m'a pas suffit car j'aurais souhaité éventuellement un prologue pour avoir plus de détails sur les événements qui suivent...
De plus, il y a pour ainsi dire peu d'action, c'est l'ambiance de l'histoire qui veut cela : on a les deux pieds ancrés dans une réalité qui s'étire avec peu de rebondissements au final.
Je suis restée dans une attente perpétuelle d'excitation ou d'action qui ne sont jamais venues car tout simplement cela n'est pas la substance de ce roman.

Je pense que je m'étais fourvoyée sur le contenu de cette histoire dès le départ, et sans doute cela aura biaisée ma lecture...


P.S : Je viens de voir qu'un tome 2 est sorti : The Boy on the Bridge, je me demande si l'action se déroule en continuité de ce premier tome car cela pourrait s'avérer trèèèèès intéressant, à voir ;)

Et vous? L'avez-vous lu? Qu'en avez vous pensé?

See You Soon


 

samedi 11 novembre 2017

Anna Dressed In Blood

Auteur : Kendare Blake
Édition : Orchard Books
Langue : Anglais

Résumé : 


Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue les morts. Armé d'un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantôme.
Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite "Anna vêtue de sang" . Encore vêtue de la robe qu'elle portait le soir de sa mort, l'esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s'aventurer de sa demeure : on n'en sort pas vivant.
Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu'il ne le pensait. Pourtant, elle a choisi de l'épargner... Pourquoi ? Qu'est-ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu'est-ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer - ou de lui parler à nouveau ?



Je continue dans mes lectures Halloweenesques!
Oui, on est le 11 Novembre mais j'ai décidé en fait, voilà!

J'ai adoré l'univers de ce roman! C'est sombre, intriguant et délicieusement gore C'est sûr qu'on fait difficilement dans le romantisme avec des intestins qui se déroulent ou de la chair en putréfaction... quoi que...
On en parle de cette couverture qui est juste sublime et très représentative de l'atmosphère qui émane de ce roman? Je suis amoureuse <3



Le personnage principal est un jeune homme avec un destin peu commun :  chasser les fantômes, une tradition familiale qui a malheureusement eut des conséquences terribles dans sa vie. 
Il n'a que 17 ans mais est loin d'être un enfant de cœur...
J'ai beaucoup aimé ce personnage : il a des parts d'ombres, des faiblesses et une intelligence qui fait parfois froid dans le dos.

Les personnages secondaires sont également bien construits et réservent quelques surprises.
J'ai eu quelques sueurs froides avec ce roman :  oui, je suis une poule mouillée donc ce n'est pas forcément une référence mais je vous assure qu'après quelque cadavres en décomposition, vous ne ferez plus les fiers!

On entre dans un univers fascinant de fantômes, chasseurs et autres créatures avec toute une mythologie qui se construit autour et qui va sûrement nous offrir de nombreux rebondissements à travers les prochains tomes.



L'auteur ne nous épargne rien : chaque petit détail de chair meurtrie et autre organe pendouillant nous ai restitué dans son entièreté ce qui donne une ambiance terriblement macabre!
L'histoire ne souffre pas de longueurs et réserve pas mal de surprise. 
De nombreux mystères vont être soulevés et il est difficile d'abandonner ces pages sans avoir de réponses...
Quant à la fin, je ne vous en parle même pas... (oh le teaser de fou!)

N'éteignez pas les lumières...

samedi 4 novembre 2017

Sunshine

Auteur : Paige McKenzie
Edition : Hachette
Langue : français

Résumé : 



L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. 
Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisie sur Internet. 
Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. 
La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée...



Alors celui-ci, j'ai eu beaucoup de mal à le sortir de ma PAL, cela doit faire près d'une année qu'il attend son heure...
L'histoire me tentait mais je n'étais pas motivée et c'est encore une fois Halloween qui m'a poussée à franchir le pas...


Résultat : une histoire vraiment sympa qui se lit très vite. 
Je ne dirais pas que ce roman est addictif mais on a tellement de questions en suspend qu'il est assez mal aisé de refermer ses pages.
Ce n'est pas une histoire de fantôme super effrayante bien que quelques scènes suffisent à emballer les esprits les plus fertiles et impressionnables (comme le mien quoi...).
Mais j'ai vraiment aimé le tour que prend l'intrigue. 
Je ne m'y attendais pas vraiment et j'ai trouvé assez original le tour que prenaient les choses.
Forcément, je n'ai résisté que cinq bonnes minutes avant de commander le second tome...

La plume est vraiment agréable, très fluide et sans fioritures. 
Les descriptions sont dosées parfaitement pour nous immerger dans l'univers sans pour autant le plomber.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Sunshine : son côté décalé et son humour pince sans rire m'ont tout de suite charmés.


Lecture idéale pour passer un bon moment de détente avec quelques fantômes et autres créatures...

http://leblogdechatnoir.fr/tag-dhalloween-grrrrr/
 

mercredi 1 novembre 2017

Dorothy Must Die

Auteur : Danielle Paige
Édition : Harper
Langue : Anglais 


Résumé : 


I didn't ask for any of this. I didn't ask to be some kind of hero.
But when your whole life gets swept up by a tornado - taking you with it - you have no choice but to go along, you know?
Sure, I've read the books. I've seen the movies. I know the song about the rainbow and the happy little bluebirds. But I never expected Oz to look like this. To be a place where Good Witches can't be trusted, Wicked Witches may just be the good guys, and winged monkeys can be executed for acts of rebellion. There's still a yellow brick road - but even that's crumbling.
What happened? Dorothy.
They say she found a way to come back to Oz. They say she seized power and the power went to her head. And now no one is safe.
My name is Amy Gumm - and I'm the other girl from Kansas.
I've been recruited by the Revolutionary Order of the Wicked.
I've been trained to fight.
And I have a mission.





Enfin, je me décide à écrire un article, il serait temps c'est sûr... 
Pour ma défense, ma formation est intensive et je peine à trouver du temps pour vous parler de mes lectures et la pile de chroniques à rédiger commençait sérieusement à me faire flipper!
Il est sûr que reculer n'a jamais été très utile pour mieux sauter par conséquent, je plonge!

Vu que j'ai décidé d'être désagréable jusqu'au bout, je vais vous parler d'une super lecture mais qui n'est malheureusement pas sortie en français...



Je reviens avec une lecture Halloweenesque mais pas effrayante! 
J'avais ce premier tome dans ma PAL depuis peu, mais franchement, le résumé me tentait énormément et je n'ai pas résisté bien longtemps!

Des réécritures de conte de Cendrillon, la Belle au Bois Dormant, Blanche Neige... il en existe déjà quelques unes mais je n'avais pas encore lu de réécriture du Pays d'Oz et pour tout dire, je me souvenais à peine de l'histoire!
Je n'en attendais pas énormément et pourtant j'ai été surprise car je l'ai dévoré!!! Coup de cœur pour ce premier tome.




C'est une histoire aux multiples rebondissements et avec une grosse dose de noirceur, de surnaturel et de sang.
Les personnages sont vraiment bien traités, surtout les méchants qui sont flippants même quand ils ont l'air gentils... 
L'intrigue est vraiment originale et j'ai tout de suite adhérer à tout cet univers <3

Un mot pour décrire "Dorothy Must Die" : CREEPY, je n'ai pas trouvé d'équivalent français!
L'histoire est glauque, effrayante et ne tombe pas dans le cliché, les événements surprennent et il se passe mille et une chose dans ces quelques pages.
A peine refermé, je me suis jetée sur mon ordinateur pour commander le tome 2!
Cette saga est une super découverte et je ne regrette pas d'être allée fouiner sur les chaînes Youtube anglophones!

Suivez les briques jaunes... 





samedi 23 septembre 2017

Winter (Les chroniques lunaires)

Auteur : Marissa Meyer
Edition : PKJ
Pages : 987
Langue : français

Résumé : 


La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n'approuverait pas ses sentiments pour son ami d'enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n'est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu'elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu'elles méritent?
Titre original : The Lunar Chronicles, book 4: Winter (2015)


Clairement, en ce moment, je suis une faignante en puissance. J'ai plus envie de lire que de chroniquer, oui, je sais, je suis faible mais il faut savoir que posséder une PAL imposante à un effet particulièrement néfaste : je reste une plombe à chercher ma prochaine lecture et il faut savoir que je suis très chiante pour la choisir : il faut que l'atmosphère concorde avec mon humeur et que accessoirement les étoiles soient alignées et qu'une comète rose bonbon joue au hoola hoop...
Et pourtant, j'adore cette saga donc cela fait bien longtemps que j'aurais du la chroniquer... bref...

J'ai un pincement au cœur à l'idée de refermer cette saga que j'ai tout bonnement adorée et qui m'a fait voyager au possible. Il me reste encore "Fairest" et "Stars Above" à lire mais ce n'est pas pareil sniff.
J'ai beaucoup aimé ce dernier tome et j'ai apprécié la manière dont il fut cloturé, je craignais une fin facile mais bien au contraire.
Si je voulais vraiment être tatillon, je dirais qu'il était trop long : il n'y a pas de longueurs et il renferme des déferlantes d'action où on ne s'ennuie à aucun moment mais je pense que je l'aurais d'autant plus apprécié s'il avait été scindé en deux parties. Il faut croire que les pavés ne m'attirent pas plus que ça^^.

J'avais peur d'être perdue par le grand nombre de personnages mais ce ne fut pas le cas.
L'auteure a su articuler avec brio les différents groupes sans qu'aucun d'entre eux ne soit délaissé et en un sens cela a permit de conserver un bon rythme à l'histoire car sitôt qu'un personnage commence à me manquer, il réapparaissait!
J'apprécie toujours autant la plume de l'auteur et ses nombreux clins d’œil aux contes originaux qui n'ont cesse de me faire sourire.

Une histoire haute en couleurs aux milles rebondissements et beaucoup d'action. Les romances ne tirent pas dans le niais et ne sont finalement pas au premier plan laissant la part belle aux affrontements et autres infiltrations.

J'adore toujours autant les personnages, tout particulièrement Scarlet, toujours aussi mordante et combative!
J'ai eu un coup de cœur pour un autre personnage qu'au final, je ne pensais pas autant aimé : Levana!
On en apprend un peu plus sur elle et je comprend vraiment pourquoi l'auteure lui a destiné un tome!

Vous l'aurez compris, j'ai adoré (répétition quand tu nous tiens...)

vendredi 15 septembre 2017

Fendus jusqu'à l'âme

Auteur : Meryl Mille
Edition : Editions 66
Pages : 209
Langue : français

Résumé : 


Deux pays se livrent une guerre silencieuse mais meurtrière, où les civils sont les premières victimes. Malgré les combats qui font rage, les véritables raisons du conflit échappent au reste du monde et rien ne semble présager une amélioration de la situation. De son côté, Sybille est persuadée de n’avoir plus rien à perdre suite à une douloureuse épreuve. Elle franchit un point de non-retour qui lui permet de s’affranchir de la principale contrainte de tout être vivant : la peur. Ainsi libérée, elle part au cœur de cette guerre, dans l'espoir de trouver, à défaut d'une raison d'exister, une utilité à la vie dont elle ne veut plus. Si toutes les douleurs sont dévastatrices, parfois jusqu'à l'âme, ce qu'elle va découvrir sur place et sur elle-même la conduira bien plus loin que ce qu'elle aurait pu imaginer... 

L'auteure m'a offert ici un voyage dépaysant où j'ai rencontré les paysages désertiques et les populations de ces deux pays qui se livrent une guerre sans merci en ne sachant pas vraiment l'utilité de tout cela.
J'ai aimé découvrir ces contrées aux côtés de Sybille et dès le départ, le récit nous immerge dans cet univers avec d'autres coutumes, d'autres lois... 
Je ne connais pas du tout les pays du Moyen Orient mais par le regard de Sybille je me suis confrontée à des réactions que je suis sûre que j'aurais eu. 
Ne nous leurrons pas, pour nous occidentaux, dès l'instant où nous mettons un pied dans ce "type" de pays, nous devenons  paranoïaques et les réactions de Sybille sont typiquement celles que j'aurais eu...


La plume est fluide et on s'immerge assez vite dans l'univers de l'auteure. 
J'ai aimé le sentiment de découverte perpétuelle que j'ai ressenti et j'ai aimé les différents personnages que j'y ai rencontré. 
C'était vraiment intéressant de découvrir leurs motivations et surtout d'essayer de comprendre qui est la victime et qui est le bourreau.

J'ai tellement adoré ces personnages et ces contrées que j'aurais vraiment adoré y rester plus longtemps, apprendre à connaitre ces peuples au jour le jour et y découvrir leurs coutumes. Tout simplement prendre le temps.




Sybylle est un personnage vraiment intéressant de par son passif, ses motivations mais c'est avant tout son esprit vif qui m'a séduite. 
C'est une femme très maligne qui ne se laisse pas abuser et elle va le prouver nous réservant de "belles" surprises.

Ce roman se finit sur un joli retournement de situation et des événements qui s'enchaînent à vive allure pour finir en apothéose. 
Cette fin, je l'ai juste adoré et a dépassé mes attentes me laissant espérer un tome 2 qui poussera encore plus dans l'immersion et l'action.


Une belle surprise