lundi 5 juin 2017

U4 : Koridwen

Auteur : Yves Grevet
Édition : Syros Nathan
Pages : 398


Résumé : 


Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. 
Les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. 
Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?
Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l'aide d'Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. 

Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d'un long voyage et de mondes parallèles.





Voilà une saga que je ne connaissais pas du tout et que j'ai découvert grâce à un jeune garçon aux goûts littéraires sûrs (évidemment puisqu'il lit du fantastique tout comme moi ^_^) et lecteur émérite! 
Kerian de son petit nom, (ce n'est pas trop la classe comme prénom franchement?)dévoreur de romans de douze ans a voulu me faire découvrir cette série pour mon plus grand plaisir!
U4 est spécial car c'est une saga de quatre tomes que nous pouvons lire totalement dans le désordre sans que cela n'affecte l'histoire.
Chaque tome est écrit par un auteur différent et dans le lot j'ai pu repérer un certain Vincent Villeminot dont j'avais adoré Instinct (Chronique ici). 



Nous découvrons donc le parcours de Koridwen, jeune bretonne isolée dans sa ferme après que le virus U4 ait éradiqué une bonne partie de la population.
Le jour de ses 15 ans, elle part à Paris avec son tracteur suite aux révélations que sa mystérieuse grand mère lui a laissé dans un courrier.
Une lueur d'espoir...

J'ai beaucoup aimé cet univers, tout d'abord car j'adore les mondes post-apocalyptiques mais en plus parce que nous avons un personnage principal qui va mêler tout le folklore et les traditions bretonnes à tout cet univers ce qui donne un très beau mélange que j'ai beaucoup apprécié. 


Nous avons une plume très fluide, intuitive qui décrit les lieux et les événements sans pour autant s'y attarder mais suffisamment pour que le lecteur s'y projette. 
Les actions s'enchainent et même dans les temps morts, j'ai ressenti une pression, un suspens, une inquiétude... Qu'allait-il encore se passer?
C'est un roman jeunesse, certes, mais nous ne sommes pas au pays des bisounours...
Dans cette épopée, nous allons croiser, la mort, la violence, la cruauté et la trahison...
Tuer ou être tué et garder sa conscience indemne va s'avérer être un challenge ardu pour une adolescente de la campagne.
Mais il ne faut surtout pas sous-estimer Koridwen, car sous ses airs d'ange roux, la jeune fille peut s'avérer particulièrement maligne et dangereuse... 



Vous aurez compris que j'ai apprécié ce roman et d'ailleurs, Kerian m'a d'ores et déjà prêté un autre tome, ce n'est donc qu'une question de temps avant que je ne me frotte de nouveau au virus U4.
J'ai hâte d'en connaître plus car la fin de ce tome m'a laissé tout de même pas mal d'interrogations!

P.S : Merci Kerian ;-)
P.S 2 : Spéciale dédicace à Dina, la chatte bavarde croisée avec un pot de super glue (très forte la glue). Bisou sur chaque babine!😘


En bref, un univers post-apocalyptique très sympa avec une héroïne qui n'a pas froid aux yeux! 



4 commentaires:

  1. Il le tentait beaucoup à sa sortie mais plus trop maintenant.. Je ne sais pas trop pourquoi. Contente je tu ai aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça dépend des humeurs, chaque livre a son moment pour moi!
      Un livre qui moisit depuis des mois va d'un coup me paraitre indispensable ^^

      Supprimer
  2. Cette saga me tente beaucoup depuis un moment, j'espère que j'aurais l'occasion de la découvrir ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi!
      Elle est vraiment sympa :)

      Supprimer